Gestion de fortune

La gestion de fortune est un sujet très important, puisque c’est essentiellement de ses résultats que dépendra les intérêts que le Comité pourra octroyer aux assurés.

Dans ce domaine, la Caisse se trouve confrontée à de très nombreuses contraintes et difficultés souvent contradictoires. Relevons en particulier:

  • le rendement, souhaité le plus élevé possible
  • les risques, souhaités le plus bas possible
  • les contraintes légales, qui doivent impérativement être respectées
  • les choix éthiques et de durabilité.
  • la complexité du sujet.

Face à toutes ces exigences, la Caisse à fait les choix suivants:

  • Elle a élaboré un Règlement de placement qui complète le cadre légal et exprime les choix impératifs sur ce sujet
  • Elle a choisi la diversification pour accroître la robustesse de ses placements (on ne met pas tous les œufs dans le même panier). Ceci s’applique aussi bien à la diversité des classes d’actifs qui sont définies dans l’ALM, qu’à la diversité et la pluralité des mandats de gestion qu’elle a confiés à des tiers.
  • Choix de mandataires professionnels dans tous les cas.
  • Outils de reporting centralisé et indépendants des mandataires
  • Commission permanente pour le suivi et le contrôle de la gestion de la fortune mobilière confiée à des mandataires externes
  • Commission permanente pour le suivi et le contrôle de la gestion du patrimoine immobilier assuré par des régies professionnelles